C'est une soirée parfaite

Les restaurateurs jouent le jeu dans l’accueil et la disposition scénique et temporelle accordée aux musiciens, explique Sylvain Asselot, guitariste. Il y a un vrai équilibre, c’est une soirée parfaite. Ce que nous proposerons cette
année, c’est un spectacle, au piano, contrebasse et guitare, qui reprend les chansons de jazz du tout début de Gainsbourg, de 1950 à 1960. J’invite tous les Roannais à constater que nous pouvons nous comporter en dignes héritiers de Serge Gainsbourg. (Rires) »

L’Astrée (24 octobre) ; Ma Chaumière (Dîner dans le noir, 25 octobre) ; Atelier Rongefer (26 octobre) ; L’Un Verse (27 octobre)